Tout savoir les compresseurs

Dans le monde moderne de la pneumatique, les compresseurs d’air sont essentiels au fonctionnement des usines et des ateliers du monde entier. Mais ils ne l’ont pas toujours été. Les compresseurs d’air sont une invention relativement récente dans le contexte de l’histoire de l’âge des machines. Avant l’apparition des compresseurs d’air, de nombreux outils étaient alimentés par des systèmes compliqués comprenant des courroies, des roues et d’autres composants de grande taille. Ces machines étaient massives, lourdes et coûteuses, et généralement hors de portée de nombreuses petites entreprises. Aujourd’hui, les compresseurs d’air existent sous de nombreuses formes et tailles, et vous pouvez les trouver dans les grands ateliers, les ateliers automobiles et même dans le garage de votre voisin. Dans ce guide, nous allons voir ce qu’est un compresseur, son fonctionnement et les différents types de compresseurs qui existent.

Qu’est-ce qu’un compresseur ?

On appelle compresseur une machine à fonctionnement mécanique qui augmente la pression d’un fluide en réduisant son volume. Si le compresseur utilise du gaz comme fluide de travail, il s’agit d’un compresseur à gaz. En revanche, si le compresseur utilise de l’air comme fluide de travail, il s’agit d’un compresseur d’air. Naturellement, dans un compresseur, le gaz de l’air comprimé augmente la température.

Un compresseur d’air est également un type spécifique de machine qui fonctionne à l’aide d’air comprimé et est utilisé dans différentes industries. Le compresseur d’air a acquis une reconnaissance mondiale après sa découverte en 1875.

Avec l’aide des compresseurs d’air, les gens pouvaient économiser leur temps et leur argent dans presque tous les travaux. On a même constaté que ces appareils avaient un impact considérable sur la vie des gens. Les personnes qui ont pu réduire leur charge de travail ont repris beaucoup de travail, ce qui a entraîné une augmentation importante de la productivité des personnes et de leurs niveaux de performance. C’est la principale raison pour laquelle la demande de compresseurs a augmenté de façon spectaculaire.

Le fonctionnement d’un compresseur est similaire à celui d’une pompe. Mais leur travail est un peu différent. Mais les dispositifs mécaniques pompe et compresseur augmentent tous deux la pression du fluide.

Comment fonctionne un compresseur ?

Le principe de base du fonctionnement d’un compresseur de gaz ou d’air peut être facilement compris. Fondamentalement, il fonctionne en modifiant le volume du gaz ou de l’air. Il utilise un piston ou un diffuseur pour augmenter la pression du fluide de travail. Lorsque le fluide moteur entre dans un diffuseur, il transforme la vitesse du fluide en énergie de pression.

De cette façon, un compresseur comprime le gaz ou l’air. Après le processus de compression, l’air comprimé est transformé dans un réservoir de stockage. De nombreuses industries ont utilisé des compresseurs pour augmenter leur production, ce qui a conduit au développement de nombreuses nouvelles industries.

De nos jours, de nombreuses entreprises fabriquent et fournissent des compresseurs d’air à différentes industries. La fabrication de ces machines se faisait initialement en bois, mais aujourd’hui, de nombreuses techniques et matériaux modernes sont utilisés pour les fabriquer. De nombreux pays utilisent les compresseurs d’air à leur avantage. Ils utilisent ces machines pour économiser leur temps, leur énergie et leur argent précieux.

L’usage du compresseur sur les véhicules et camions

L’utilisation de compresseurs d’air liée au fonctionnement des véhicules et les applications courantes des compresseurs d’air dans ceux-ci impliquent des compresseurs d’air électriques montés sur camion, des compresseurs d’air diesel montés sur camion ou d’autres compresseurs d’air montés sur véhicule.

Par exemple, les systèmes de freinage pneumatiques sur les camions impliquent l’utilisation d’air comprimé pour fonctionner, nécessitant ainsi un compresseur d’air embarqué pour recharger le système de freinage. Les véhicules de service peuvent avoir besoin de compresseurs d’air embarqués pour exécuter les fonctions nécessaires ou pour permettre au compresseur d’être mobile et de pouvoir être déployé selon les besoins sur divers sites ou emplacements.

Par exemple, les camions de pompiers peuvent inclure des compresseurs d’air respirable à bord pour permettre le remplissage des réservoirs d’air respirable pour les pompiers et les premiers intervenants.

Quels sont les différents types de compresseur ?

L’utilisation efficace d’un compresseur d’air dépend du choix du bon type de machine pour le travail. Voici un aperçu de sept types courants de compresseurs et de leurs applications idéales.

Vis rotative

Les compresseurs d’air se répartissent en deux grandes catégories en fonction de leur mode de fonctionnement : les compresseurs à déplacement positif et les compresseurs dynamiques. Les options à déplacement positif, comme les compresseurs à vis, fournissent un débit constant quelle que soit la pression de sortie. Dans une machine à vis rotative, cela se produit grâce à une paire de vis tournant dans des directions opposées pour comprimer l’air dans une chambre étanche.

L’un des principaux avantages d’un compresseur à vis est qu’il peut fonctionner en continu aussi longtemps que vous le souhaitez. Ils sont également très durables, dépassant souvent d’autres types de compresseurs de quelques années ou plus. Ils sont donc idéaux pour une utilisation intensive prolongée, par exemple pour alimenter des marteaux-piqueurs ou des opérations de sablage. Les principaux inconvénients des compresseurs à vis sont leur prix et leur entretien. Ils sont souvent plus chers que d’autres options de déplacement positif et nécessitent plus d’entretien, de sorte que les petites exploitations peuvent vouloir une alternative.

Compresseur à piston

Une autre option de déplacement positif est le compresseur à piston. Comme son nom l’indique, il utilise des pistons pour comprimer et déplacer l’air dans sa chambre. Ils font partie des compresseurs les plus puissants pour une utilisation domestique, ce qui en fait un choix populaire.

Si les compresseurs rotatifs à vis peuvent produire plus de puissance dans l’ensemble, les options à piston peuvent en générer beaucoup avec une faible consommation d’énergie. Ils sont également plus compacts que les machines à vis rotatives, ce qui les rend plus adaptés aux travaux courts et plus flexibles. Cette faible consommation d’énergie et cette portabilité font des compresseurs à piston un choix approprié pour alimenter des outils à main.

Cependant, ces compresseurs produisent plus de chaleur et de bruit que les autres machines à déplacement, et ne sont donc pas idéaux pour une utilisation continue prolongée. Pour de nombreux travaux de construction, ce n’est pas un problème, mais ils ne sont peut-être pas le bon choix pour les machines plus lourdes.

Scroll

Le troisième grand type de compresseur volumétrique est le compresseur à spirale. Ces machines utilisent deux volutes circulaires, une qui reste immobile et une autre qui tourne à l’intérieur pour comprimer l’air. Cette conception permet de réduire le nombre de pièces mobiles et les vibrations, ce qui améliore la longévité.

Les compresseurs Scroll produisent l’air le plus propre selon les normes ISO. Par conséquent, les travaux de construction ou les entreprises qui doivent respecter des normes environnementales plus strictes peuvent souhaiter utiliser ces machines. Ils sont également polyvalents et fonctionnent à différents niveaux d’intensité. Bien qu’ils soient silencieux et faciles à entretenir, les compresseurs scroll ne produisent pas la plus grande puissance. Les outils et machines à usage intensif peuvent nécessiter un autre type de compresseur, mais les applications plus passives leur conviennent parfaitement.

Centrifugeuse

Contrairement aux trois premières entrées de cette liste, les compresseurs centrifuges sont dynamiques. Cela signifie qu’ils aspirent l’air de l’extérieur plutôt que d’utiliser une réserve d’air fermée. Dans une machine centrifuge, cela se produit grâce à un rotor appelé roue qui tourne à l’intérieur d’un cylindre pour pousser l’air à l’intérieur.

Certaines machines centrifuges utilisent plusieurs étages pour augmenter la pression et fournir plus de puissance. Les compresseurs à étages multiples peuvent fournir une puissance remarquable, ce qui les rend idéaux pour alimenter des équipements plus lourds. Comme les compresseurs rotatifs à vis, ces machines peuvent également fonctionner en continu, ce qui les rend adaptées aux travaux de longue durée. Les compresseurs centrifuges sont également très abordables par rapport à d’autres machines de puissance similaire. Toutefois, leur dépendance à l’égard de pièces en mouvement rapide les rend plus sujets à des problèmes tels que le calage ou l’étouffement.

Axial

Les compresseurs axiaux sont un autre type de machine dynamique. Au lieu d’utiliser une roue, ils utilisent des rangées de pales de ventilateur à l’intérieur d’un arbre. Lorsque l’air passe à travers chaque rangée, sa vitesse augmente progressivement, ce qui entraîne une pression plus élevée. Ces compresseurs sont généralement plus petits et plus légers que leurs homologues centrifuges et fonctionnent à des vitesses plus élevées. Cela leur permet de fournir des débits constants à des volumes élevés, mais souvent avec une pression moindre que les autres solutions. Vous les trouverez souvent dans des applications de pompage, grâce à leur régularité et à leur efficacité énergétique.

Les compresseurs axiaux sont un élément clé de la conception des moteurs à réaction, mais dans la construction, vous les trouverez dans le pompage ou la production d’électricité. Dans l’ensemble, cependant, ils sont plus rares sur les chantiers de construction, en raison de leurs coûts élevés.

Compresseurs imprégnés d’huile

Une autre façon de diviser les types de compresseurs est de considérer leur lubrification, qui se divise en deux catégories : les compresseurs à bain d’huile et les compresseurs sans bain d’huile. Les compresseurs à bain d’huile, comme leur nom l’indique, sont lubrifiés à l’intérieur de leur mécanisme. Plus précisément, ils possèdent des chambres de compression fermées et lubrifiées à l’huile.

Les compresseurs rotatifs à vis et les compresseurs alternatifs sont souvent conçus pour être immergés dans l’huile. La présence constante de la lubrification signifie que les compresseurs à bain d’huile sont souvent plus durables. Cependant, ils courent également le risque d’une fuite de lubrifiant, ce qui peut contaminer l’air comprimé.

La FDA exige un air exempt d’huile dans certaines industries. Les équipes de construction qui adhèrent à des normes de propreté et de sécurité plus strictes doivent donc éviter les compresseurs à bain d’huile. Cependant, pour la plupart des équipements de construction de faible puissance, ils constituent un choix sûr et rentable.

Sans Huile

Les compresseurs d’air sans huile, en revanche, ne contiennent pas d’huile dans la chambre de compression. Au lieu de cela, ils disposent d’une lubrification alternative intégrée et durable sur leurs pièces mobiles. Par conséquent, ils peuvent produire de l’air sans aucune trace d’huile potentiellement dangereuse.

Les compresseurs centrifuges sont généralement exempts d’huile, mais il existe également des compresseurs à vis sans huile et des compresseurs alternatifs. Ils peuvent être plus chers, mais ils produisent un air plus propre et fonctionnent souvent à des températures et des niveaux de bruit inférieurs. Ces avantages les rendent idéaux pour les constructions dans des zones très fréquentées ou les chantiers écologiques. Les compresseurs sans huile sont également mieux adaptés à un fonctionnement continu car ils nécessitent moins d’entretien. Au fil du temps, cependant, ils peuvent avoir besoin de travaux supplémentaires pour durer aussi longtemps.

Vous serez peut-être intéressé par …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.