Que faire si mon injecteur claque et comment le changer ?

que faire face à un injecteur claqué

Le fonctionnement d’un véhicule dépend largement des pièces qui le composent. En effet, bien que chacune d’elles ait un rôle à jouer, il existe certaines qui sont vraiment indispensables. Parmi elles, se trouve l’injecteur qui assure un rôle majeur. Il permet de réaliser des économies de carburant et de contribuer au bon fonctionnement de votre voiture.

Cependant, lorsqu’il claque, votre véhicule peut être exposé à de nombreux risques. Il y a des dispositions à prendre quand cela arrive. Découvrez dans cet article quoi faire lorsque cette panne se produit. Après l’avoir lu, vous saurez quoi faire et comment changer d’injecteur.

Injecteur et circuit d’injection ?

Un injecteur est une pièce monitrice dans le système d’injection d’un véhicule. Il existe généralement deux types. L’injecteur direct et l’injecteur indirect. Le circuit d’injection compte habituellement quatre injecteurs qui jouent des rôles précis. Il comprend trois différentes parties que sont :

  • Le circuit d’alimentation
  • Le circuit d’injection
  • Le circuit de retour

Parmi les autres éléments principaux, il y a les injecteurs, ce qu’on appelle le réservoir à essence ou à carburant, le filtre et le décanteur à carburant, la pompe d’alimentation et d’injection puis le régulateur de pression. Chaque type d’injecteur a un rôle. En quoi consiste-t-il ?

Rôle et fonctionnement des injecteurs d’une voiture

Un injecteur à la base assure le transfert des matières gazeuses ou liquides dans un appareil. Ce dernier peut être une machine à vapeur, une chaudière à fioul, une turbine à eau ou une cuisinière à gaz.

Dans le cas d’un véhicule ou d’une automobile, l’injecteur permet d’administrer le volume de carburant nécessaire que ce soit essence ou gasoil dans les cylindres du moteur de votre voiture pendant chaque combustion.

Les injecteurs directs dans un circuit d’injection directe envoient directement le carburant dans la zone de combustion du véhicule. Cela permet la réduction de la pollution issue de l’essence ou du gasoil. En outre, ils favorisent l’amélioration de votre consommation en vous évitant le gaspillage d’essence ou de carburant.

Par contre, les injecteurs indirects ne transfèrent pas directement le carburant dans la chambre à combustion. Cela est dû au fait qu’ils sont disposés avant la soupape d’admission. Votre véhicule consommera donc plus de carburant et contribuera davantage à la pollution environnementale.

Cette pompe à carburant est un intermédiaire efficace et indispensable à la durée de vie de votre automobile. Son entretien régulier vous garantit un changement à tous les cent quatre-vingt mille kilomètres (180 000 km). Vous pouvez également les changer tous les cent cinquante mille kilomètres (150 000 km).

Causes et signes révélateurs d’un injecteur claqué

Une cause engendre toujours un effet. De même, un injecteur qui claque peut être dû à plusieurs causes. Elles peuvent être liées à plusieurs pièces dont :

  • Les calamines : Elles représentent un véritable danger dans un véhicule. En effet, c’est tout un ensemble d’hydrocarbures non brûlés qui viennent se déposer dans le système de mécanisation d’une voiture. A force de se déposer, elles bouchent l’injecteur. Avec le temps, ces dépôts provoquent le claquement de votre injecteur.
  • Le catalyseur : Il est encore appelé pot catalytique. En fait, il régularise les gaz d’échappement des moteurs de voiture afin de diminuer leur toxicité. La défaillance du catalyseur dégrade le moteur et inhibe sa puissance. Résultat, l’injecteur se claque
  • Les pistons endommagés : Lorsqu’ils sont hors services, les pistons ne synchronisent plus leurs actions. Le fonctionnement est donc biaisé. Les conséquences sont donc perceptibles sur les injecteurs.
  • L’huile à moteur : En réalité, ce n’est pas l’huile à proprement parler. Il s’agit des conduits de cette dernière. Il y a une mauvaise lubrification. Les injecteurs se retrouvent alors touchés et finissent par claquer.

Un injecteur qui claque ne vient jamais seul. Il envoie des signaux qui peuvent être :

  • Votre voyant de moteur envoie un signal sur le dash board ;
  • Votre moteur est dépourvu de puissance ;
  • L’apparition de la fumée noire ;
  • L’odeur constante d’essence lorsque vous roulez ;
  • Une combustion inachevée qui engendre un bruit de claquement ;
  • Une consommation abusive de carburant.

Ce qu’il faut faire si mon injecteur claque

Quand on parle de claquement d’injecteur, cela fait appel à trois situations : Soit vous êtes au stade final de claquement, soit vous le suspectez ou soit vous êtes en phase de prévention. Dans le premier et le deuxième cas, un professionnel d’automobile vous sera utile. Il fera un diagnostic et vous dira s’il faut changer le ou les injecteur (s). Il pourra également décider s’il faut régler la cause du problème en attendant.

Pour prévenir le claquement d’injecteur, il est conseillé d’utiliser du bon gasoil. Il faut toujours vous assurer de ne pas avoir un réservoir vide ou en dessous de la limite. Conduire un véhicule vide favorise en effet le glissement des fines particules d’essences dans les parois du filtre à essence. Par ailleurs, votre moteur risque d’absorber de l’eau en lieu et place du carburant. Il est également conseillé d’entretenir constamment votre filtre à essence ou à gasoil pour éviter que l’usure ne facilite la pénétration des résidus dans les parois.

En adoptant ces habitudes, vous êtes sûr de prévenir la panne d’injecteur. Par ailleurs, il ne faudrait surtout pas oublier d’opérer des contrôles réguliers de votre véhicule. C’est la meilleure façon de prévenir le claquement d’injecteur.

Comment changer son injecteur ?

Changer son injecteur n’est pas très évident lorsqu’on ne maitrise absolument rien du fonctionnement d’un véhicule. C’est l’apanage d’un garagiste professionnel. Il procédera à un diagnostic du véhicule, vous fera un devis et vous débourserez le montant correspondant. Attention ! Il faudrait toutefois noter que les injecteurs sont assez coûteux. Prévoyez un budget allant de 500€ à un peu moins de 2000€.

Par contre, si vous vous connaissez un peu en mécanique auto et avez l’habitude de bricoler, voici les étapes à suivre pour le changement de votre injecteur :

  • Déconnectez la batterie du véhicule ;
  • Retirez le cache moteur et le filtre à air ;
  • Retirez les vis qui soutiennent les injecteurs et ses fixations ;
  • Déverrouillez et débranchez la cosse ;
  • Enlevez la goupille de canalisation et débranchez la canalisation qui permet la venue du combustible à l’injecteur
  • Retirez l’injecteur ou les injecteurs

Si le retrait des injecteurs vous semble compliqué, optez pour un extracteur. Par la suite, rendez propres les puits de vos nouveaux injecteurs avec le produit qu’il faut et passez à l’installation.

Après cela, il faudra suivre les étapes ci-après :

  • Placez l’injecteur ou les injecteurs ;
  • Serrez les fixations autrefois retirées ;
  • Remettez en place la canalisation de combustible ;
  • Réinstallez la goupille ;
  • Reconnectez et vissez la cosse ;
  • Serrez les vis qui tiennent les câbles d’injecteur ;
  • Remettez le filtre à air et le cache moteur ;
  • Reconnectez votre batterie ;

Votre voiture est prête à être roulée avec de nouveaux injecteurs installés par vos soins. Si possible, vous pouvez remplacer le filtre à essence ou à gasoil.

Vous serez peut-être intéressé par …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.