Les turbos pas chers

Composant du moteur des voitures à essence et diesel, le turbo compresseur qui est plus communément appelé turbo est un élément très peu familier au grand public. Il s’agit pourtant d’un élément fondamental pour le bon fonctionnement du moteur. Tout comme de nombreuses autres pièces qui équipent votre voiture, le turbo peut aussi subir des dommages et nécessiter que vous le changiez. Dans ce cas, vous devez débourser de l’argent pour vous offrir un nouveau turbo. Mais combien coûte un turbo compresseur ? Vous verrez de nombreuses propositions de prix sur Internet. Ce qui peut laisser croire que certaines personnes n’ont pas les moyens de s’offrir un nouveau turbo ou doivent dépenser beaucoup pour en obtenir un. Alors même qu’il est possible d’avoir des turbos compresseurs moins chers.

C’est quoi le turbo compresseur ?

On appelle turbocompresseur, plus souvent « turbos », un dispositif pouvant être implanté dans un moteur. Il a pour but d’en augmenter les performances en comprimant l’air qui entre dans la chambre de combustion après l’éjection des gaz d’échappement.

Grâce au turbocompresseur, le rendement de la combustion interne du moteur est plus élevé. La puissance du moteur provient de la combustion d’un mélange d’air et de carburant. Le moteur gagne en puissance au fur et à mesure qu’il est alimenté par ce mélange. L’augmentation de la capacité volumique du moteur passe par l’ajout d’un cylindre supplémentaire ou, souvent, par l’augmentation du volume des cylindres. Le même résultat est obtenu en insufflant plus d’air dans les cylindres. Ce rôle est dévolu au turbocompresseur.

Comment un turbo fonctionne-t-il ?

La combustion de l’essence ou du diesel dans un moteur nécessite la présence de deux éléments : le carburant et l’air. Dans le cas d’un moteur à combustion standard, c’est-à-dire dépourvu de turbo, le volume d’air qui entre dans le cylindre est directement lié à la simple aspiration du cylindre. Par conséquent, le débit maximal d’air est déterminé par la taille du cylindre et donc par la cylindrée du moteur.

Afin de développer la puissance des moteurs sans pour autant augmenter leur cylindrée, il a été envisagé d’ajouter de l’air et du carburant. Il est plutôt facile de faire augmenter le volume de carburant injecté en modifiant la taille des injecteurs. Par contre, en ce qui concerne l’air, il faudra le faire entrer de force, c’est-à-dire élever sa pression. C’est à ce niveau que le turbocompresseur entre en action. Il s’agit d’un dispositif composé de deux turbines qui ne communiquent pas entre elles et qui sont raccordées l’une à l’autre par un axe de rotation commun.

On appelle la première tout simplement la turbine. La seconde est désignée par le terme de compresseur. La turbine et le collecteur d’échappement sont tous deux reliés. Les gaz d’échappement du moteur entraînent l’hélice de la turbine. Quant au compresseur, son hélice est entraînée par l’arbre d’entraînement commun. Le moteur est approvisionné en air d’admission par la cavité et cet air est comprimé par la rotation des hélices.

Le turbo à géométrie variable a été développé par les ingénieurs afin de renforcer son efficacité dès le plus bas régime. Il s’agit alors de faire varier la section d’entrée de la turbine ou de mettre en rotation les pales autour de la roue de la turbine de manière à laisser entrer plus ou moins de gaz d’échappement. Cela rend le turbo plus performant sur une plus large gamme de régimes moteurs. Le temps de réponse a ainsi été considérablement réduit, au point d’être presque indétectable.

Comment choisir un turbo compresseur ?

De temps en temps, il peut arriver que le turbo de votre véhicule présente des défaillances, quelle que soit la manière dont vous vous y prenez. Il faut alors changer de pièce pour résoudre ce problème. Encore faut-il qu’elle soit compatible avec votre véhicule. Notons que ce n’est pas facile de chercher le turbo parfait. Les professionnels du domaine préconisent de ne jamais limiter la recherche à la marque et au modèle de la voiture.

Vous pouvez trouver d’autres moyens de simplifier la recherche du turbocompresseur idéal pour votre véhicule. Vous n’avez qu’à jeter un coup d’œil à la référence du turbo d’origine et le tour est joué. La référence se compose de 6 chiffres et peut généralement commencer par les chiffres 4, 5 ou 7, selon le type de moteur. Il s’agit d’une information importante puisqu’elle vous sert à trouver le turbo fabriqué pour votre véhicule.

Il est à souligner que le prix du turbocompresseur évolue constamment sur le marché. Celui-ci peut osciller entre 800 et 3 000 euros selon ses caractéristiques propres. Ainsi, son coût peut être abordable ou au contraire être très élevé en fonction de son type, de son bon fonctionnement et de ses difficultés. Pour le changement de votre turbo, nous vous recommandons de le confier à un expert en la matière.

Les critères à prendre en compte avant d’acheter un turbo compresseur

Vous trouverez sur Internet de nombreux sites qui proposent tous les types de pièces détachées : plaquettes de frein, embrayages, rotules de direction… En premier lieu, il faut choisir des sites qui sont spécialisés dans la pièce que vous voulez acheter.

Si vous désirez un turbocompresseur, faites attention à la réputation du site sur lequel vous naviguez. Consultez le nombre de références qu’il propose ainsi que la qualité de son service. Pour vous en assurer, vous pouvez consulter les avis des clients ou leur page Google My Business pour évaluer la fiabilité de ces informations. Si ce sont dans l’ensemble des avis positifs, cela représente déjà un bon présage.

En second lieu, les internautes ont souvent tendance à vouloir comparer les prix afin de dénicher le turbo le moins cher. Cela peut sembler être l’affaire du siècle, mais il ne faut pas se fier aux apparences. Attention au « pas cher » ! Nous aimerions vous prémunir contre certaines pratiques douteuses, voire frauduleuses, à savoir celles qui consistent à vous proposer des produits dits de qualité à bas prix afin de vous débaucher plus facilement.

Sachez que le reconditionnement d’un turbocompresseur de « qualité constructeur » s’effectue à l’aide de méthodes techniques et de gros outils à la pointe de la technologie. Ces équipements nous permettent de reconditionner votre turbocompresseur au même niveau que ceux que vous trouverez dans les grands magasins automobiles ou chez les principaux constructeurs.

Par conséquent, tout achat d’un turbocompresseur qui ne serait motivé que par son faible prix est très fortement déconseillé. Ce facteur est seulement un élément de la réflexion sur votre décision d’achat. Il ne doit pas être le meilleur facteur à analyser.

Il est préférable de choisir le « turbo reconditionné de qualité constructeur » plutôt que l’échange réparation qui, le plus souvent, se limite à remplacer le chra et le wastegate pour une somme ridicule. Il s’agit de faire correspondre la qualité du produit et du service offert, en faisant attention à des détails qui font la différence : les conditions de reprise de l’ancien matériel, la nécessité de verser une caution supplémentaire ou d’envoyer l’ancien turbo avant de recevoir le nouveau, le fait que ce produit soit disponible en stock… etc. Tous ces éléments font pencher la balance et peuvent donc influencer votre décision d’achat.

L’échange standard : meilleure solution pour acheter un turbo pas cher

Si votre voiture a une panne de turbo (1,6 HDi), vous devez la remplacer rapidement. Il faut le faire remplacer rapidement pour être autorisé à continuer à rouler. Au lieu d’acheter un turbo flambant neuf pour une auto vieille de plusieurs années, vous avez la possibilité de prendre un turbo reconditionné ou échange standard. Concrètement, cela veut dire que le turbo qui vous est proposé a déjà eu une première vie : il est tombé en panne et a été entièrement reconstruit à neuf.

Il s’agit donc d’un travail manuel ayant été accompli, par un professionnel compétent. Cela signifie de manière plus générale que le turbo reconditionné a fait l’objet d’une étude approfondie et d’une remise en état par un professionnel. Ce processus des plus rigoureux, souvent encore plus que le travail d’une machine, va vous offrir un turbo exempt de tout défaut. Le résultat est que vous pourrez rouler des milliers de kilomètres sans aucun problème. Cependant, pour tirer le meilleur parti de votre turbo, vous ne devez jamais couper le contact dès que vous vous arrêtez. Maintenez toujours votre moteur en marche pendant environ 20 secondes pour que le turbo puisse perdre de la pression.

Un turbo d’occasion est évidemment moins coûteux que le neuf. En réalité, le marché est bien réel et ne cesse de prendre de l’expansion. Chacun y gagne. Le professionnel, qui redonne vie à une pièce mécanique usée par le temps, y trouve son compte. Le client final en profite également, car il réalise des économies substantielles. Il est assez fréquent que le prix par rapport au neuf soit réduit de moitié. De plus, malgré les idées reçues, les performances d’un turbo reconditionné ne sont pas moins bonnes. C’est même le contraire.

Vous serez peut-être intéressé par …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.