Le tarage d’injecteur : Que faut-il savoir ?

Le tarage d’injecteur : Que faut-il savoir ?

Pour assurer le fonctionnement optimal d’un moteur, les injecteurs de la voiture fonctionnent selon un rythme déterminé. Ce rythme dépend du tarage de l’injecteur. Beaucoup de paramètres entourent le réglage du tarage. Si vous désirez en savoir plus sur ce phénomène alors vous êtes à la bonne adresse. Cet article vous dit tout à propos.

Qu’est-ce que le tarage d’injecteur ?

Des années en arrière (avant les années 1960), il n’était pas possible de procéder au tarage des injecteurs. Cette impossibilité n’est plus d’actualité. Lorsqu’un injecteur rencontre un problème pour des raisons de tarage, il est désormais possible d’effectuer un réglage.

Le mode de fonctionnement des injecteurs est pareil à celui des soupapes de sécurité. Ces deux éléments font intervenir dans le système un ressort qui fonctionne suivant un tarage bien déterminé.

Ce tarage définit la manière dont les rondelles situées au bout de l’injecteur vont s’ouvrir. Cette ouverture détermine la quantité de carburant qui ira vers la chambre de combustion.

Les fuites au niveau des injecteurs ne sont pas rares. Ce sont des problèmes qui peuvent être réglés grâce au tarage d’injecteur. En effet, ce système permet de veiller à l’étanchéité de l’injecteur. Les fuites sont donc mieux contrôlées.

Pour ce qui est du réglage du tarage, il faut faire usage d’un banc de contrôle de tarage. Avec cet outil, il est possible de relever la pression fournie sans affecter la configuration et la composition des éléments se trouvant dans le système.

Il convient de préciser que la valeur du tarage varie d’un modèle de voiture à un autre. Le carburant utilisé également influe sur elle. Cette valeur ne sera pas la même pour un injecteur d’un moteur qui fonctionne au gasoil que pour un injecteur fonctionnant avec de l’essence.

Ainsi, en raison de la valeur qui peut changer d’une voiture à une autre, il est nécessaire de faire usage d’un tableau de tarage. Celui-ci permettra de connaitre la réelle valeur du tarage en fournissant les informations suivantes.

  • La catégorie d’injecteur ;
  • La puissance d’injection ;
  • La nature de la pompe en présence ;
  • La pression à laquelle le carburant alimente le moteur ;
  • Le débit du clapet d’aspiration ;
  • La taille du piston ainsi que sa course ;
  • La catégorie de moteur en présence ;
  • Les indications sur le modèle d’injecteur ;
  • Etc.

Quand procéder au tarage d’un injecteur ?

Le tarage d’injecteur est une opération qui doit s’effectuer périodiquement. L’intervalle de temps pendant lequel l’opération doit être réalisée n’est pas standard. Le facteur déterminant de la périodicité reste le modèle de la voiture. Aussi, il faudra prendre en compte si vous êtes en présence d’un système d’injection directe ou indirecte. Mais généralement, le kilométrage au bout duquel le tarage doit être réalisé est 100 000.

Mais il pourrait arriver que le réglage du tarage se fasse bien avant ce kilométrage pour des raisons bien déterminées. Il s’agit principalement des situations dans lesquelles le véhicule marque des signes qui laissent croire que le tarage des injecteurs est mal réglé. Comme signe, il y a :

  • La voiture qui démarre difficilement

Lorsque vous devez mettre le contact à plusieurs reprises avant que la voiture ne prenne alors vous pouvez soupçonner un problème de tarage.

  • Les injecteurs qui ont des fuites

Il s’agit de la situation dans laquelle l’essence ou le gasoil coule sous la voiture et forme une flaque.

  • La perte de puissance de la voiture

En cas de problème de tarage, il est possible que la voiture ne réagisse plus avec la puissance habituelle. C’est un problème qui marque une mauvaise combustion du carburant.

  • La surconsommation de la voiture

Cette surconsommation peut être une conséquence directe de la fuite du carburant au niveau des injecteurs. C’est également possible que la consommation élevée soit liée à une mauvaise combustion du carburant.

  • La production d’une quantité importante de fumée de couleur noire

C’est le résultat d’une combustion anormale ou une combustion inachevée.

  • Le dégagement d’une senteur de gasoil ou d’essence

Cette odeur est liée à la stagnation de l’essence ou du gasoil qui n’a pas pu achever la combustion. Ce carburant dégage une odeur dans l’habitacle de la voiture.

  • Des ratés au niveau du moteur pendant l’accélération

C’est également une conséquence du défaut de combustion de l’essence. Lors de l’accélération, il y a des trous qui surviennent. 

Ce sont donc des symptômes qui peuvent être liés à un problème de tarage des injecteurs. Mais il n’est pas exclu que le problème se situe ailleurs. Dans ce cas, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour un diagnostic. Ce dernier déterminera la réelle cause du problème. S’il s’agit effectivement d’un mauvais réglage de tarage, il apportera la solution qu’il faut.

Pourquoi réaliser le tarage d’un injecteur ?

Le tarage d’un injecteur est une opération indispensable pour le maintien de votre voiture. En effet, lorsque la voiture dispose d’un tarage réglé convenablement, la chambre de combustion reçoit une très bonne quantité de carburant. Ce dernier est bien brulé à la rencontre de l’air dans les cylindres de la voiture.

C’est une situation qui contribue à la bonne performance du moteur de votre auto. Plus la combustion est bonne, plus le moteur de la voiture répond convenablement.

Par ailleurs la bonne combustion à des conséquences sur la consommation de carburant de la voiture. Le confort dans la conduite n’en reste pas moins impacté. 

Mais il est important de bien effectuer le tarage. Lorsqu’il est mal réglé, il peut entrainer l’accumulation des déchets dans l’injecteur. Celui-ci peut également connaitre la calamine.

Vous l’aurez donc compris, le tarage d’injecteur est nécessaire au maintien de toutes les voitures. Que ce soit une voiture fonctionnant de façon mécanique ou de manière électronique, le tarage reste indispensable.

Il est vrai que la détermination de la valeur de carburant se fait de manière électronique. Mais mécaniquement, les ressorts sont toujours présents au bout des injecteurs pour envoyer le carburant dans les cylindres de la voiture. Il faut préciser que le carburant peut être de l’essence comme du gasoil. Seule la nature du modèle de la voiture le déterminera.

Vous serez peut-être intéressé par …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *