Comment détecter et réparer une fuite d’injecteur facilement ?

Comment détecter et réparer une fuite d’injecteur facilement ?

Vous êtes souvent bloqué en pleine circulation à cause des problèmes de fuites d’injecteur ? Ou plutôt vous vous retrouvez à dépenser beaucoup plus que d’habitude pour le carburant ? Dans tous les cas, vous faites bien de vous demander comment détecter et réparer les fuites d’injecteur afin d’éviter ce genre de situation. Nous vous disons tout ce qu’il faut savoir à ce sujet dans cet article.

Quel est le rôle de l’injecteur ?

Avant de chercher à savoir comment réparer un injecteur, il est d’abord important d’en connaitre l’importance. Pour améliorer le fonctionnement des moteurs, on les a dotés d’une pièce devenue indispensable, c’est l’injecteur. L’injecteur a pour rôle d’envoyer et de réguler la quantité de carburant qui participe à la réaction de combustion dans les moteurs en fonction de la quantité d’air disponible.

En effet, pour faire déplacer nos voitures, les moteurs transforment l’énergie thermique de combustion de l’air et du carburant en énergie mécanique ; ce sont les moteurs à combustion. Ainsi, la performance du moteur dépend de la qualité de la combustion et donc des proportions d’air et de carburant qui entrent dans la réaction. Le système est donc monté de manière à ce que, la pompe d’alimentation envoie une quantité donnée de carburant à l’injecteur.

L’injecteur quant à lui est donc chargé de pulvériser ce carburant en l’éjectant en de petites gouttes dans la chambre de combustion pour assurer une bonne incorporation avec l’air. Néanmoins le dysfonctionnement du système d’injection telle que la fuite d’injecteur cause beaucoup d’ennuis.

Quelles sont les causes et les conséquences d’une fuite d’injecteur ?

Les fuites d’injecteur constituent des pannes auxquelles on est régulièrement confronté. Elles se traduisent par la perte de carburant qui s’écoule goutte à goutte. En effet, la principale cause de ces pannes est la défaillance des joints de l’injecteur. Cette détérioration des joints est bien sûr due à l’usure. Les fuites d’injecteur peuvent être aussi dues à une cassure de l’injecteur quelque part, mais cela est un cas bien rare. En caoutchouc et en forme de tore, les joints d’injecteurs sont souvent placés de part et d’autre de l’injecteur et ils assurent son étanchéité. L’emplacement de ces différents joints diffère selon le type de moteur : moteur à essence ou moteur diesel.  Pour le moteur diesel, au lieu d’un joint, c’est une olive qui assure l’étanchéité de la pièce à l’arrivée. Il est donc évident que lorsque l’olive ou l’un des joints est hors-service ou en mauvais état, il y aura fuite de carburant.

Comme vous pouvez l’imaginer, les fuites d’injecteur freinent le fonctionnement du système d’injection. Les conséquences sont nombreuses. La première conséquence est la perte de carburant. Plus il y a de fuites d’injecteurs, plus la consommation en carburant est élevée, ce qui est très désavantageux.

Ensuite, la fuite d’injecteur réduit la capacité du moteur car la quantité de carburant qui va dans la chambre de combustion est insuffisante. L’énergie mécanique qui en découle est bien sûr faible et les à-coups vont survenir lorsque nous mettons notre voiture en marche. Enfin, en cas de panne, les injecteurs diffusent le carburant dans le moteur. Ce carburant va se poser et va former une boue noire. Non seulement, cela va dégager des odeurs désagréables et toxiques entrainant des problèmes respiratoires et olfactifs, mais cette stagnation du carburant peut aussi endommager les autres éléments de votre système. Face à ces effets négatifs des fuites d’injecteurs, il est important d’y prêter attention et de les détecter à temps.

Comment détecter une fuite d’injecteur ?

Plus vite vous détectez les fuites d’injecteur, plus simple sera la réparation. En effet les signes d’une fuite d’injecteur ne diffèrent pas autant de ceux d’une panne quelconque du système d’injection. En cas de constat d’anomalies dans votre voiture, vous n’avez qu’à vérifier le système d’injection pour déduire s’il s’agit bien des problèmes d’injection ou pas. Il est donc important de connaitre les symptômes qui doivent vous mettre la puce à l’oreille. Les signes suivants peuvent vous aider :

  • Traces de carburant sous le véhicule
  • Fumée noire au niveau de l’échappement
  • Impossible de démarrer, bien que le moteur soit en marche
  • Un signal du moteur allumé sur le tableau de bord
  • Le moteur qui vibre
  • Une consommation excessive de carburant

On peut également constater :

  • Une odeur de carburant dans l’habitacle, cela se justifie par le fait que le carburant ne brule pas correctement.
  • Une perte de puissance, votre voiture ne répond plus comme avant.
  • A-coups à l’accélération : une sensation de raté quand vous enfoncez la pédale d’accélérateur.

Dès que vous êtes dans l’une de ces situations, vous devez penser à réparer votre injecteur. Toutefois, vous pouvez vous rapprocher d’un mécanicien professionnel pour avoir son avis.

Comment réparer facilement une fuite d’injecteur ?

Il est très dangereux de conduire sa voiture avec des injecteurs en panne. Aussitôt que l’on constate la fuite d’injecteur, il faut veiller à la réparer avant de mettre en marche sa voiture. Plusieurs procédés efficaces sont mis en place pour remettre en état les injecteurs en fuite. Ne pensez pas directement à les changer à moins qu’ils ne soient cassés.  

Pour réparer l’injecteur, il est important de savoir où se situe la fuite. Ce qu’il y a à faire ensuite dépend de la nature de votre moteur, soit c’est un moteur à essence ou bien un moteur diesel. Dans tous les cas, vous devez d’abord faire chuter la pression d’alimentation avant toute intervention.

Réparation sur un moteur essence

Dans le cas d’un moteur à essence, la pression du carburant est faible. Les joints toriques sont donc moins sollicités et la fuite d’injecteur est peu fréquente. Cependant lorsque cela survient il faut juste remplacer le joint au niveau duquel il y a fuite.

En effet il y a deux joints toriques sur l’injecteur d’un moteur à essence. Un joint torique connecté à la pompe d’alimentation appelé joint de la partie supérieure et un joint du côté du bloc moteur constitué de la chambre de combustion, dénommé joint de la partie inférieure. Pour placer un nouveau joint, il faut veiller à un bon serrage en utilisant une clé dynamométrique. Lorsque vous éprouvez des difficultés, vous pouvez vous rapprocher des techniciens ou réparateurs pouvant vous aider.

Réparation sur un moteur diesel

Au niveau des moteurs diesels, les fuites de carburant surviennent assez souvent à cause de la pression trop élevée. Les joints des injecteurs des moteurs diesels sont alors enclins à se casser beaucoup plus vite et leur remplacement est très fréquent. Le joint en mauvais état est soit le joint de base soit le joint d’arrivée ou rarement le joint de retour d’injecteur.

Si dans le cas du moteur à essence, vous pouvez faire la réparation vous-même, il est cependant conseillé de faire appel à un professionnel pour vous aider lorsqu’il s’agit d’un moteur diesel. Par ailleurs, la pression est entre 1800 et 2000 bars. C’est pourquoi, tout processus de réparation sur une voiture à moteur diesel allumé est interdit. Généralement, la réparation d’une fuite d’injecteur peut vous coûter entre 60 et 100 euro.

Vous serez peut-être intéressé par …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *