Booster moteur diésel

Booster moteur diésel

Qui ne rêve pas d’avoir un moteur diésel qui consomme moins de carburant, qui permet de rouler beaucoup plus vite et qui offre une conduite plus souple et plus agréable ? Ceux qui roulent déjà une voiture en savent quelque chose, d’autant plus encore pour les conducteurs qui adorent les sensations fortes.

Néanmoins, on peut aussi vouloir booster son moteur diésel parce qu’il est vieux et qu’il ne répond pas efficacement à nos besoins. A un moment ou à un autre, nous avons pensé à booster notre moteur et il est peut-être temps de faire le pas en découvrant dans cet article, tout ce qu’il faut savoir à ce sujet, des précautions à prendre jusqu’aux aspects techniques.

Que signifie booster un moteur diesel ?

Booster un moteur, c’est augmenter son rendement. Il s’agit d’augmenter sa puissance tout en minimisant la consommation de carburant et en assurant une conduite facile et agréable. Cela consiste à faire des réglages sur certaines pièces, à ajouter ou retirer d’autres et les résultats sont surprenants. Vous pourrez avoir une baisse de consommation du carburant d’environ 15% et une augmentation de puissance autour de 20 à 30%.

Tout en étant efficace, booster son moteur est une entreprise très délicate, encore plus s’il s’agit d’un moteur diesel. Ainsi, il est obligatoire qu’elle soit conduite soigneusement par un expert. Il ne s’agit pas là d’un professionnel mécanicien qui s’y connait seulement en moteur diesel, il est plutôt question de quelqu’un qui en plus d’être de la mécanique, maîtrise les rouages règlementaires qui encadrent la modification du moteur d’une voiture.

Ces règlements sont à plusieurs niveaux, du constructeur de la voiture jusqu’à l’Etat en passant par les services d’assurance. Vous l’aurez compris, booster son moteur diesel ce n’est pas juste une affaire entre vous et le mécanicien. D’autres parties y sont impliquées et il y a des précautions à prendre vis-à-vis d’elles.

Quelles précautions prendre lorsqu’on veut booster son moteur diésel ?

Pour une raison ou une autre il peut vous venir à l’idée d’améliorer les performances de votre moteur diésel, et si tel est le cas, sachez que c’est bien possible à condition de prendre certaines précautions pour ne pas être confronté à beaucoup de difficultés.

D’abord dès que vous entamez le processus d’amélioration de votre moteur, vous devez penser à lancer une nouvelle procédure d’homologation de votre voiture. Vous lui donnez une nouvelle identité. En effet, les voitures sont classées par catégories et cela selon leurs performances. Les voitures ‘’homologuées route’’ ont des caractéristiques bien précises.

Si vous décidez de changer les caractéristiques de la vôtre, il faut vous assurer d’être dans les limites techniques prévues par les normes pour continuer à rouler sans qu’on ne vous interpelle. C’est pourquoi vous devez vous faire établir, une nouvelle carte grise, une nouvelle homologation pour attester que votre véhicule est bien conforme à la législation.

 Par ailleurs, vous devez dans le même temps contacter votre service d’assurance auto pour revoir les clauses de votre contrat d’assurance. Comme vous le savez, le contrat d’assurance dépend des caractéristiques de votre voiture. Lorsque vous y apportez des changements, aussi petits soient-ils, qu’il s’agisse de la modification de la carrosserie, de l’ajout d’un turbo ou de l’amélioration du moteur, vous modifiez la fiche technique ayant servi pour le contrat.

De ce fait, même avec une nouvelle homologation, le service d’assurance peut refuser de payer certains frais en cas d’accident ou de dommage quelconque. Mettez-vous donc en règles.

En dehors de la législation et du contrat d’assurance, vous ne devez pas oublier un autre élément essentiel qui est la garantie du constructeur qui vous permet de bénéficier de certains dédommagements pendant une durée bien fixée à l’achat. Les constructeurs donnent des garanties selon la confiance qu’ils ont en leur propre technique.

Il est clair que vous ne pouvez prétendre les mériter si vous personnalisez votre voiture en modifiant les capacités du moteur. Ce n’est plus le même véhicule et ils vous le feront savoir.

Cependant, toutes ces précautions que vous devez prendre, ne devraient pas vous décourager dans votre idée de booster votre moteur diesel, car cela présente bien des avantages et il vous suffit juste de trouver le bon professionnel qui saura vous guider tout au long du processus.

Booster votre moteur diesel ça vous tente toujours ? Voilà dans la suite de cet article, des techniques qui vous aident à rendre plus performant votre moteur diésel.

Comment booster un moteur diesel ?

Maintenant que vous savez quoi faire pour ne pas être pris au piège, parlons de ce que font concrètement les professionnels pour rendre votre moteur diésel plus puissant. En effet plusieurs techniques permettent de booster votre moteur. En voilà les plus utilisées.

    1- Modifier le boitier existant ou ajouter un boitier additionnel

Le boitier est un système électronique programmé pour commander le processus de combustion dans le fonctionnement du moteur diesel. Le modifier, consiste à le reprogrammer. Ainsi, il va commander le moteur suivant ce que le nouveau programme lui dicte, c’est-à-dire augmenter le couple du moteur pour avoir une grande puissance.

Parfois il est difficile de reprogrammer le boitier existant, on pense donc à ajouter un autre boitier appelé boitier additionnel. Le boitier additionnel augmente le couple moteur de manière à ne pas dépasser la tolérance donnée par le constructeur. Un boitier additionnel de qualité ne crée pas de problème de pollution et sa durée d’utilisation peut s’étendre jusqu’à 10 ans s’il est bien entretenu. Posez toutes les questions au professionnel qui vous l’installe, afin de bien en prendre soin.

2-Remplacer le filtre à air

Le moteur diesel fonctionne par combustion de l’air et du carburant, et le filtre à air est chargé de purifier cet air avant de l’envoyer pour la combustion. Ainsi, un filtre à air en bon état permet d’avoir de l’air en quantité et en qualité souhaitées. Ainsi, la combustion se fait efficacement et le moteur voit sa capacité s’accroître. Cela peut paraître si banale, et pourtant vous pourrez être surpris du résultat que l’on peut avoir avec un filtre à air de qualité.

3-Utiliser un turbo préparé au lieu d’un turbocompresseur

Un turbo préparé est obtenu en remplaçant la roue d’un turbocompresseur par une autre roue beaucoup plus grande afin d’augmenter la pression de l’air. Accompagné d’un système d’équilibrage, le turbo préparé propulse plus vite l’air dans la chambre d’admission. Et plus il y’a d’air, plus vite il y’a combustion et plus le moteur est performant.

4-Améliorer le kit d’admission d’air

Le kit d’admission est cet équipement qui régularise la température de votre moteur diesel afin qu’il travaille au mieux. Le kit d’admission refroidit le moteur lorsqu’il chauffe et le chauffe lorsqu’il refroidit. Ainsi votre moteur diesel est maintenu dans de bonnes conditions pour continuer à travailler.

Vous l’aurez remarqué, booster votre moteur diesel revient à faire travailler au mieux les pièces qui permettent de réaliser une combustion efficace, car il s’agit là du principe même du fonctionnement du moteur diesel, c’est un moteur à combustion. Cependant, si toutes les astuces dont nous avons parlées présentent des résultats remarquables, la reprogrammation du boîtier ou l’utilisation d’un boitier additionnel vous permet d’accroitre beaucoup plus les performances de votre moteur diesel.

Dans tous les cas, cela dépend de votre véhicule. Rapprochez-vous d’un professionnel de confiance, il effectuera ses analyses et vous proposera la technique la mieux adaptée à votre cas précis, sans oublier de vous rappeler les précautions à prendre lorsqu’on désire booster son moteur diésel.

Vous serez peut-être intéressé par …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.