Bobines d’allumage : pourquoi tombent-elles en panne et comment les tester ?

Bobines d’allumage

Les moteurs à essence sont pourvus d’un système d’allumage. Ce dernier permet essentiellement de les amorcer. Les bobines d’allumage se présentent comme une des pièces principales de ce système. Mais bien souvent, il arrive qu’elles soient en panne, ce qui empêche le démarrage efficace de la voiture. Une telle situation n’est pourtant pas sans cause. Retrouvez dans cet article les causes possibles d’un dysfonctionnement des bobines d’allumage, mais aussi la manière de les tester.

Que comprendre du fonctionnement des bobines d’allumage ?

Les bobines d’allumage ont un rôle bien précis : transformer le courant basse tension de la batterie en une tension supérieure capable de mettre le moteur du véhicule en marche. Le principe est assez simple. En effet, lorsque l’on met le moteur en marche, les bobines d’allumage envoient un courant haute tension. Celui-ci déclenche une étincelle au sein des bougies d’allumage et enflamme le carburant et l’air. C’est ainsi que le moteur démarre.

Il existe plusieurs types de bobines d’allumage :

  • La bobine classique : celle-ci était utilisée sur des systèmes de mise en marche anciens. Sa singularité résidait dans le fait qu’elle était la seule bobine à produire du courant haute tension aux bougies qui servent d’allumage ;
  • La bobine crayon : celle-ci est liée à la bougie, ce qui fait donc qu’une bobine est nécessaire par bougie ;
  • La bobine à distributeur jumelée : encore appelée bobine à haute tension, elle comporte deux bobines, chacune servant d’alimentation à deux bougies en même temps, sans qu’une tête d’allumage soit nécessaire. Elle utilise des fils pour transmettre le courant ;
  • La bobine rampe à distributeur haute tension : son fonctionne est similaire à celui de la bobine à distributeur jumelée. Elle comporte deux bobines qui servent d’alimentation à deux bougies, de façon simultanée, sans l’utilisation de tête d’allumage. Cependant, il faut noter que la bobine d’allumage rampe n’est pas reliée par des fils ;
  • La double indépendante : celle-ci fonctionne sur les mêmes bases que les deux précédentes bobines.

Qu’est-ce qui cause les pannes au niveau des bobines d’allumage ?

Les causes d’une panne au niveau des bobines d’allumage sont nombreuses. En voici quelques-unes :

  • Des dommages au niveau des bobines d’allumage : ces dommages entrainent une résistance importante, ce qui provoque une montée de la tension de la bobine et cause de court-circuit ;
  • Les vibrations du moteur : elles ont pour conséquence de causer des dommages à l’isolation de la bobine et même de desserrer la connexion électrique au sein de la bougie ;
  • Une surchauffe des bobines : elle est souvent causée par de hautes températures ;
  • Une fuite d’huile ou d’eau : le liquide endommage la bobine d’allumage.

À quel moment faut-il changer ses bobines d’allumage ?

Une bobine d’allumage qui ne marche pas peut présenter plusieurs symptômes. Toutefois, ceux-ci dépendent de la gravité du problème. Voici quelques signes parmi les plus récurrents qui permettent de savoir si le moment est venu de changer ses bobines d’allumage :

  • Une surconsommation de carburant ;
  • Des secousses d’accélération ;
  • L’affichage du voyant de la bobine d’allumage au niveau du tableau de bord ;
  • Un démarrage difficile et poussif du moteur ;
  • Un ralenti violent du moteur ;
  • La voiture qui cale régulièrement ;
  • Une fumée noire évacuée par le tuyau d’échappement ;
  • Le moteur qui tarde à démarrer.

Comment s’effectue le test des bobines d’allumage ?

Pour savoir si les bobines d’allumage de votre véhicule sont encore en état, la meilleure démarche à mener est de confier le véhicule à un professionnel de la mécanique. Cependant, lorsque vous faîtes le choix de vérifier vous-même vos bobines, deux cas se présentent à vos.

En premier lieu, vous devez effectuer le test de la résistance. Pour cela, il faut contrôler la résistance des bougies d’allumage. Celle-ci peut se faire par un déclenchement du faisceau de câblage. Ensuite, il faut relier les sondes du multimètre aux bornes de la bobine. Après ces actions, il faut effectuer un contrôle sur le manuel d’entretien de résistance et avoir l’assurance que le résultat que votre multimètre présente est le bon. Dans le cas contraire, les bobines d’allumage devront être changées. 

En second lieu, vous devez tester l’étincelle. À ce niveau, il faut démonter la bougie. Mais avant, le câble qui le rattache à la bobine devra être enlevé. Ensuite, il faut replacer le câble de la bougie, mais sans mettre la bougie à sa place de départ. La bougie, prise avec une pince isolée, afin de ne pas recevoir de décharge électrique, est finement manipulée pour faire toucher le bout du fil au moteur.

Après cette disposition, il faut désactiver la pompe à essence en retirant simplement le fusible et essayer de démarrer le moteur. Lorsque des étincelles bleues apparaissent, c’est le signe que les bobines d’allumage ne sont pas endommagées et fonctionnent correctement. Dans le cas contraire, c’est le signe que les bobines d’allumage sont défaillantes.

Comme se réalise le changement des bobines d’allumage ?

Lorsque les bobines d’allumage de votre véhicule sont défectueuses, il est important de procéder à leur remplacement. Pour cela, il faut suivre les étapes ci-après :

  • Éteindre le contact du véhicule ;
  • Débrancher la batterie ;
  • Enlever le connecteur de la bobine d’allumage : pour réussir l’opération, il faut exécuter deux actions simultanément. La première est de pousser la languette en plastique et la deuxième consiste à tirer le harnais. Lorsque le dispositif est doté d’un clip de sécurité, il faut également l’enlever ;
  • Soulever le couvercle de la bobine et repartir ses vis de fixation afin de la retirer ;
  • Mettre en place une autre bobine ;
  • Connecter de nouveau la batterie.

Il est important de noter que toute opération mécanique est délicate. Ainsi, lorsque vous en réalisez et remarquez le moindre fait inhabituel ou avez des doutes, il est préférable de recourir à un professionnel du domaine. En effet, lorsque l’opération est mal réalisée, la voiture pourrait avoir de graves dommages, ce qui est dangereux pour vous et les autres usagers de la route.

Vous serez peut-être intéressé par …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *